Quelle est la différence entre la salsa cubaine et la salsa portoricaine ?

Publié le : 04 novembre 20213 mins de lecture

Historiquement, la salsa est une danse qui a traversé de nombreuses histoires. Issue de la culture afro-hispanique et du jazz, la salsa répand sa sonorité dans le monde entier. C’est toute la première danse latino au monde pour ensuite se diviser en plusieurs catégories de danse à savoir la salsa cubaine et la salsa portoricaine, mais aussi la salsa colombienne. 

La salsa cubaine et la salsa portoricaine : pour le bien-être 

Techniquement, la salsa est une danse cubaine à deux ou plusieurs personnes se formant une ligne. La danse portoricaine, c’est la danse des Los-Angeles et les new-yorkais. Ces danses latinos tropicaux sont très démocratisées par les jeunes français. Du jour comme de la nuit, plusieurs programmes de danse salsa portoricaine et cubaine s’offrent aux addicts, que ce soit pour le plaisir ou pour trouver le bon partenaire. Pour le bien-être, ces deux danses salsa combinent le moral et la physique. Le dynamisme et l’endurance sont les mots qui les décrivent. À la portée de tout le monde, le bonheur est toujours au rendez-vous avec la danse portoricaine ou cubaine.

La salsa cubaine et la salsa portoricaine : quelle en est la différence ?

Ces dernières années, la salsa a le vent en poupe sur tous les hexagones. Pour les Espagnoles, la salsa, c’est comme un mélange de saveur pour se procurer et se partager du bonheur. La différence salsa cubaine et portoricaine, c’est surtout au niveau de la technicité et les sensations qu’elle procure au danseur. Pour la danse cubaine, le déplacement des pieds se fait circulairement, c’est-à-dire en se faisant un rond moins rythmé. En se référant à la danse rueda de casino, les danseurs font un rond tout en dansant avec fierté. Tandis que pour la salsa portoricaine, les danseurs se déplacent de façon linéaire. Ce type de danse latino allie à la fois le jazz et la danse du cha-cha-cha. En voyant les danseurs, on aurait dit des petites pirouettes dans un patinage artistique, réalisant des jeux de jambes à tour de rôle. L’origine des cas de figure justifie aussi la différence salsa cubaine et portoricaine. En effet, la danse cubaine est tirée de la culture espagnole et de la danse portoricaine pour le nord-américain.

La salsa cubaine et la salsa portoricaine : que dit l’histoire ?

Tirée des musiques cubaines, la salsa s’invite à rejoindre le rang des termes musicaux vers l’année 70. Puis en début des années 90, elle commence à se déployer dans tous les pays de l’Europe, notamment en Amérique latine. Depuis, de nombreux centres de danse commencent à ouvrir leur porte pour donner des cours de salsa. Le courant d’air de la salsa touche ensuite l’Amérique toute entière pour donner naissance à la salsa portoricaine, puis la salsa cubaine pour les Européens. La salsa portoricaine se caractérise par les figures de danse en ligne. 

Plan du site